S'inscrire à la lettre d'infos

Mieux vaut prévenir...que détruire

Ce site participatif se veut être une référence en matière d'informations, d'analyses, de réflexions sur les enjeux collectifs et individuels pour tendre vers moins de déchets voire un jour... Zéro Déchet (ZD).
Les décheticiens, là pour vous ZD à mettre les déchets à la diète. En savoir plus
infos
en bref
Info "Contexte" média sur le projet de loi de finances pour 2023 : "Le gouvernement promet une « forte progression » des crédits dédiés aux « interventions » de l’Agence de la transition écologique, notamment en matière d’économie circulaire, sans qu’aucun montant ne soit pour l’heure précisé." Aussi 25 nouveaux postes sont budgétés en équivalent temps plein pour l'Ademe (sans que l'on sache dans quel domaine).
Publié le 28/09/22
Dans un article dédié sur son site Internet, après un constat de faible utilisation, Amorce propose des leviers pour améliorer les dispositifs du 1 % déchets et énergie, et les rendre plus incitatifs pour les collectivités concernées. Amorce proposera ces leviers aux institutions après validations des acteurs de la coopération internationale. Ces 3 leviers sont : le cofinancement de l'Ademe, un crédit d'impôt sur la TGAP pour les déchets, et un cofinancement par les éco-organismes au titre d'un fonds de coopération internationale.
Publié le 15/09/22
Contacté par les décheticiens, le Ministère de la transition écologique, a affirmé que le rapport sur le non respect du stop pub notamment, prévu au II de l'article 21 de la loi climat (prévu au plus tard au 01/06/2022) serait finalement publié en fin d'année 2022.
Publié le 14/09/22
Info du média "Contexte" : la proposition de loi du député Modem Jimmy PAHUN visant à interdire les emballages alimentaires en polystyrène au 1er janvier 2025 au plus tard sera examinée le 06/10/2022 par les députés. Les composés perfluorés « dont l’innocuité sanitaire n’est pas établie » seraient eux interdits dès le 1ᵉʳ janvier 2024.
Publié le 12/09/22
Barbara Pompili, ancienne Ministre de la transition écologique avait annoncé sur France info en mai 2021 que le Toxiscore sur les produits ménagers allait arriver en 2022. Interrogé à ce sujet, le Ministère a répondu que ce sujet concerne l'action 3.3 du Plan National Santé-Environnement. Selon le Ministère, "Les derniers échanges avec l'Agence laissent à penser que les premiers éléments méthodologiques pour ce calcul pourront être transmis par l'Agence aux ministères d'ici à la fin de l'année 2022.". Donc le toxiscore ne verra pas le jour en 2022.
Publié le 05/09/22
Dans un portrait consacré à Christophe Béchu, le Ministre de la transition écologique, le Canard Enchaîné relate la parole de Joël BIGOT, sénateur PS du Maine-et-Loire, à son égard : "Comme adjoint à la gestion des déchets à la Métropole, je lui ai proposé une taxe incitative, et il m'a répondu : "on ne va pas emmerder les Angevins avec ça !""
Publié le 31/08/22
D'après le média "Contexte", les députés de la Commission du Développement Durable vont contrôler l'application de la loi climat/résilience dans les "prochaines semaines". A titre d'exemple, l'observatoire du réemploi et de la réutilisation n'a toujours pas été mis en oeuvre.
Publié le 31/08/22
D'après le journal le "Canard enchaîné" du 24 août, Emmanuel Constantin, ex-conseiller rénovation énergétique d'Emmanuelle WARGON (ex Ministre du logement) et ex-référent En marche ! dans le Loiret, a été recruté chez Veolia en tant que directeur du site de traitement de Southward en Grande-Bretagne. Aussi, Lucie MUNIESA, ex-directrice de cabinet de Franck RIESTER a été nommée directrice du développement durable de Paprec.
Publié le 29/08/22

En 2021, la taxe d'enlèvement des ordures ménagères atteint une place historique au sein des recettes des intercommunalités. Au détriment de la prévention ?

Rédigé le 18/09/2022 par : MESLARD-HAYOT Hugo
Dans un contexte 2021 marqué par des réformes sur la fiscalité des ménages et des entreprises, et par la rémanence de la crise sanitaire, la TEOM, moins médiatique que la taxe foncière, s’est hissée au rang historique de première source de recette de fiscalité directe pour les groupements à fiscalité propre, et au rang de deuxième recette globale. Cette place s’inscrit dans la continuité de décennies de hausses des dépenses liées à différents facteurs, dont celui de la préoccupation croissante pour l’environnement.
1 2 3 31

LE SAVIEZ-VOUS ?

26 % des foyers détenteurs d'un jardin déclaraient brûler à l'air libre leurs déchets verts (échantillon de 734 répondants).

— Ademe, 2008. Enquête nationale sur la gestion domestique des déchets organiques. [https://bit.ly/38P5Uhr]

Côtes-d'Armor, sous le décor, les anciennes décharges littorales. Zoom sur Tréguier.

04/09/2022Hugo MESLARD-HAYOT
Le 11 février dernier, lors du sommet du One Ocean Summit organisé à Brest, le Président Emmanuel Macron a dit vouloir « régler » le problème des anciennes décharges littorales identifiées, et cela « dans la décennie ». Depuis l’inventaire s’est étoffé d’une dizaine de décharges. La Bretagne est concernée et plus particulièrement les Côtes-d’Armor. Focus sur l’ancienne décharge de Tréguier avec des acteurs concernés.

XVIe législature : quelle place pour la prévention des déchets ?

13/08/2022MESLARD-HAYOT Hugo
Après cinq ans de députation où les textes de lois concernant les déchets se sont succédés, la nouvelle législature devrait surtout reprendre et appliquer les mesures du mandat précédent. Selon Zero Waste, Amorce et le député P.BOLO, les enjeux se situent à différents niveaux.

2023 : le grand chambardement attendu pour les emballages et les éco-organismes.

17/07/2022MESLARD-HAYOT Hugo
Le secteur des emballages va connaître des bouleversements sous l'effet de la pression des citoyennes et citoyens retraduits en objectifs législatifs et réglementaires par le législateur. L'année 2023 s'avère faire l'objet de multiples nouveautés en matière de réemploi, de réduction des emballages, de lutte contre les déchets d'emballages sauvages notamment. Le nouveau cahier des charges et les éco-organismes doivent intégrer l'ensemble des évolutions à venir.

Réemploi et réutilisation dans le bâtiment en France : objectif stagnation.

27/05/2022Hugo MESLARD-HAYOT
Le secteur du bâtiment va avoir sa filière REP. Cette filière REP doit prendre en charge la prévention des déchets. Mais malgré le fourmillement d'initiatives et la nécessité, le réemploi risque de ne pas progresser faute d'ambitions et de moyens.

Présidentielle & déchets : inventaire des mesures et analyses des programmes

26/03/2022MESLARD-HAYOT Hugo
Si l'écologie est un thème de campagne qui a peu percé, alors les déchets encore moins. Néanmoins, vous trouvez ici les propositions de celles et ceux qui briguent l'Elysée.

Bilan de la prévention 2017-2022 : la politique de financement continue de mettre l'Etat hors-la-loi.

20/02/2022MESLARD-HAYOT Hugo
La politique quinquennale 2017-2022 n’aura pas inversée le cours de l’histoire. Le financement français de la politique nationale de prévention et gestion des déchets continue de privilégier des modes de traitement secondaires. Le financement du recyclage a écrasé les autres modes de traitement.
Voir tous les articles
Restez informée/informé
Abonnez-vous afin de recevoir votre lettre d'infos.
Copyright 2020 © | Mentions légales | Contact
crossmenucross-circle