S'inscrire à la lettre d'infos
Vous avez choisi la thématique :

Catégorie : Exemplarité des collectivités

L’exemplarité des collectivités […] porte sur la réduction de tous les déchets produits, issus du
fonctionnement comme de la mise en œuvre des politiques publiques :
- Par leurs agents et les activités de leurs services et directions;
- Par les collectivités et communes de leur territoire;
- Par les établissements et sites liés à une compétence de la collectivité ou des collectivités et communes du territoire : établissements scolaires, centres de sports et de loisirs, centres culturels, CCAS/CIAS, établissements médico-sociaux, offices de tourisme...

5 à 15 % des déchets des territoires sont produits par les acteurs publics.

(Source : Ademe, 2018. Elaborer et conduire un PLPDMA)

Côtes-d'Armor, sous le décor, les anciennes décharges littorales. Zoom sur Tréguier.

04/09/2022Hugo MESLARD-HAYOT
Le 11 février dernier, lors du sommet du One Ocean Summit organisé à Brest, le Président Emmanuel Macron a dit vouloir « régler » le problème des anciennes décharges littorales identifiées, et cela « dans la décennie ». Depuis l’inventaire s’est étoffé d’une dizaine de décharges. La Bretagne est concernée et plus particulièrement les Côtes-d’Armor. Focus sur l’ancienne décharge de Tréguier avec des acteurs concernés.

Bilan de la prévention 2017-2022 : la politique de financement continue de mettre l'Etat hors-la-loi.

20/02/2022MESLARD-HAYOT Hugo
La politique quinquennale 2017-2022 n’aura pas inversée le cours de l’histoire. Le financement français de la politique nationale de prévention et gestion des déchets continue de privilégier des modes de traitement secondaires. Le financement du recyclage a écrasé les autres modes de traitement.

(1/2) Reom, teom, teom, teom, reom, teom, teom, teom, reom teom teom teom

15/01/2021MESLARD-HAYOT Hugo
La Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) aura 100 ans en 2026. Cet impôt local français souffre de plusieurs maux. Son nom trompe les contribuables, cet impôt est peu transparent sur ses coûts, et il est peu connu. Ces constats m'amènent à penser qu'il faut changer rapidement son nom, et sa présentation à chaque contribuable.

(2/2) Teom : vive la croissance !

10/01/2021MESLARD-HAYOT Hugo
En plus de ses maux administratifs évoqués à l'article précédent, la Teom recèle un autre sujet d'importance, son coût. Le produit de la teom n'a de cesse d'augmenter depuis plusieurs décennies. Son produit augmente plus vite que le PIB, que l'inflation, que les revenus des contribuables... et la contestation se fait plus forte. La hausse des coûts de Taxes Générale des Activités Polluantes (TGAP) va-t-elle poursuivre le chemin pluridécennal de croissance déjà tracé par la teom ? jusqu'où cela peut-il aller et tenir ?
Restez informée/informé
Abonnez-vous afin de recevoir votre lettre d'infos.
Copyright 2020 © | Mentions légales | Contact
crossmenu